jeudi 20 juillet 2017

Test : la robe "Metallic Black" de chez Mapalé



Nouvelle venue chez Espace Libido, la marque de lingerie "Mapalé" propose des ensembles, tops, robes, body, etc... terriblement sexy !

Je remercie d'ailleurs Espace Libido pour m'avoir envoyé la robe "Metallic Black" (que j'adore), et pour sa confiance.




Comme à son habitude, le colis est arrivé bien emballé. 
Le packaging se compose d'une jolie boite solide qui renferme cette sublime robe.


(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Metallic Black", elle porte vraiment bien son nom ! De couleur noire, elle a de jolis effets métalliques qui la rendent encore plus sexy et glamour.

Très agréable à porter, très légère (91 % polyester, 9 % élasthanne), la robe est très courte et vraiment sexy, avec son zip sur le devant qui vous laissera juger de la profondeur de votre décolleté selon que vous ayez envie d'être sage ou pas. 
La partie arrière comporte une bretelle centrale qui laisse vos épaules nues et donne un bel effet à votre dos.

Elle s'enfile facilement, le toucher est agréable, et elle se transforme en véritable seconde peau tellement le tissu est fin et doux au contact. On y est à l'aise aussi bien assise que debout, ou pour danser.

Je la trouve parfaite.

Au niveau de la taille, rien à dire : je l'ai prise en S, ma taille habituelle, et elle me va comme un gant !

Vous pouvez la trouver sur le site au prix de 59,90 euros et croyez-moi elle les vaut bien !

A porter en soirée, en club, ou même en privé pour éblouir votre amoureux, cette robe va sans doute devenir l'une de mes favorites.
J'ai d'ailleurs eu l'occasion de la montrer à quelques partenaires et ils ont tous adoré !

Je vous laisse juge avec ces quelques photos de cette magnifique robe que j'ai eu grand plaisir à porter.






N'hésitez pas à vous l'offrir, ou vous la faire offrir.
Et craquez pour d'autres produits de la marque, ils sont vraiment magnifiques ! Je ne vais moi-même pas résister longtemps à m'offrir un ensemble que j'ai déjà repéré...






Test : l'eau de toilette intime "Lady Scarlet" de Madame Marie-Line


 (cliquez sur les images pour les agrandir)

Avant de vous parler de ce produit ô combien original, je tenais à remercier Madame Marie-Line pour sa confiance et ce charmant petit cadeau dont je suis devenue fan !

Une eau de toilette intime ?
J'avoue qu'avant de découvrir ce produit sur Twitter, je n'avais jamais entendu parler d'une telle eau de toilette. Je ne sais pas s'il en existe d'autres, mais en tous les cas, "Lady Scarlet" va m'accompagner partout et pour très longtemps, vous allez vite comprendre pourquoi.


100 % naturelle, hydratante, sans alcool,
testée demartologiquement et gynécologiquement,
100 % made in France.

What else ?


Nous les femmes savons bien que notre intimité est fragile et que notre sexe ne supporte pas les produits non adaptés et/ou chimiques... Mais qu'être fraîche en toutes circonstances, et particulièrement dans l'intimité, est une chose primordiale à nos yeux.

"Lady Scarlet" est là pour sublimer nos ébats amoureux : une composition entièrement naturelle et sans alcool, elle se vaporise en quelques touches ; et tout en laissant votre peau douce et soyeuse, elle la parfume délicatement d'une légère fragrance de bonbon. Elle sent vraiment très bon, un parfum délicat et discret, mais bien présent. Elle est également comestible et sans danger : un petit goût sucré très agréable qui apporte un petit plus lors des baisers intimes de votre partenaire...

Le packaging est, de plus, très élégant et raffiné : sobriété pour l'emballage, dans des tons gris, rouges et noirs. Féminité du flacon et de l'eau de toilette en elle-même d'une jolie couleur rose.
J'aime le nom de cette eau de toilette, j'aime son logo (un masque noir) et la jolie jeune femme masquée qui orne l'emballage.

Ce produit est ultra féminin et pensé pour être emporté partout : d'une contenance de 15 ml, le flacon tient dans la main et peut très bien attendre qu'on l'utilise sur sa table de nuit ou dans sa salle de bain pour se préparer à une nuit très coquine, qu'être rangé discrètement et facilement dans votre sac à main pour un corps à corps improvisé...


Le prix de "Lady Scarlet" est de 19,90 euros. Un rapport qualité/prix très raisonnable au vu de peu de quantité de parfum utilisé à chaque fois.

Le petit plus : le nom de la marque "Madame Marie-Line" est un  hommage à toutes les femmes, et elle est engagée dans des actions de lutte contre le cancer féminin au travers de diverses actions.

J'ai testé ce produit moi-même, bien évidemment, mais ce test ne pouvait pas être objectif sans l'avis d'un partenaire masculin (qui aurait pu tout aussi bien être féminin d'ailleurs...) et... il a approuvé en me confiant que "Lady Scarlet" sent non seulement bon, mais qu'elle a également une saveur discrète et sucrée.

Vous l'aurez compris, j'adhère et j'adore ! C'est vraiment une très jolie découverte pour moi, un produit très féminin, très coquin qui donne une petite touche glamour à mes ébats.

J'espère que j'aurai éveillé votre curiosité Mesdames (ou même Messieurs, c'est un très joli cadeau à faire à mon avis). 
Vous pouvez vous procurer cette adorable eau de toilette ici : "Lady Scarlett" 

mercredi 12 juillet 2017

Interview : pour en savoir un peu plus sur moi


J'ai eu l'honneur d'être interviewé par la très sympathique Douce Charmeuse, jeune demoiselle rencontrée sur Twitter, qui tient un blog un peu dans le même genre que le mien : elle y parle de ses expériences sexuelles (bdsm entre autres), des tests de sextoys et accessoires coquins qu'elle réalise, partage ses conseils etc...

L'interview se trouve ici : HolyKitty67


Et je vous invite également à parcourir son blog déjà assez riche et très intéressant.

Merci encore à toi Douce Charmeuse d'avoir pensé à moi pour cette interview très pertinente.

vendredi 7 juillet 2017

Ô lingerie...

Je vous présente les deux derniers ensembles de lingerie que je viens de m'offrir grâce au bon d'achat offert par Top Intime (merci encore !!!) gagné lors de leur dernier concours.

J'en profite pour remercier celles et ceux qui ont voté pour moi : je suis arrivée 3ème sur 5, ce qui n'est pas si mal. Et de toute façon, l'important est de participer non ?



Le premier modèle, Mango de chez Anais Apparel, est très sexy comme vous pouvez le constater. Le soutien-gorge laisse vos seins nus et les petits bijoux qui ornent ce dernier ainsi que le string apportent une note glamour que j'aime beaucoup !
Il est juste taillé un peu petit : je l'ai pris en S/M sur le site (il est en réalité en M) et moi qui fait généralement du S, je l'ai trouvé ajusté au minimum.

(cliquez sur les photos pour les agrandir)



Le second modèle, mon favori, Bondy Teddy de chez Obsessive (je suis résolument amoureuse de cette marque !), est un body très agréable à porter et vraiment sexy et élégant, je l'adore !!! 
J'ai un peu cherché comment l'enfiler au début (toutes ces bandes élastiques vous rendent folles !), et en fait c'est très simple : il faut d'abord mettre le soutien gorge (ajustable), puis  la partie centrale (ajustable elle aussi) et enfin le string.
L'ensemble est orné d'une chaîne-bijou sur le haut du plus bel effet.
Et au niveau de la taille, comme toujours, c'est parfait ! S/M pour moi et il me va comme un gant.

                                                          (cliquez sur les photos pour les agrandir)



Il ne me reste plus qu'à les porter avec l'un de mes partenaires, histoire de voir si l'effet escompté est là !

Les deux ensembles sont en promotion en ce moment, il serait dommage de ne pas en profiter !

mercredi 21 juin 2017

Besoin de votre aide pour un concours / Need your help for a contest



Les amis, j'ai besoin de votre aide pour gagner un sextoy :)

Il vous suffit de voter pour moi (si vous aimez mes photos bien sûr), en cliquant sur le lien suivant : pour voter


Il vous suffit de descendre tout en bas de la liste des participants, de saisir votre nom (qui n’apparaîtra pas) de choisir "HolyKitty67" et cliquer sur "Enregistrer".

Vous pouvez voter plusieurs fois jusqu'au 26 juin (avec le même nom/pseudo).

Vous pouvez voir les photos des autres participantes ici : TopIntime.

Merci beaucoup pour vos votes, mon plaisir sera le vôtre ;)


********************************************

English


My friends, I need your help for a contest to win a sextoy :)

You just have to go here : to vote, scroll the list of the entrants, enter your name (no appearance), choose "Holy.Kitty67" and click on "Enregistrer".
You can vote several times until June, 26 (with the same name).


You can see the pictures of the other entrants here : TopIntime



Many thanks for your votes, my pleasure will be yours ;)

mardi 30 mai 2017

Nouvelle : «L'emprise...»

J'ai écris ma première nouvelle érotique pour un concours. Je n'ai pas été sélectionnée, mais j'avais envie de la partager avec vous.
N'hésitez pas à me donner votre avis, sur le style, l'histoire, le déroulement, etc..., y compris s'il est négatif : cela m'aidera à m'améliorer pour la prochaine.

Tu nous accompagnes cet été au Cap d’Agde ? On y sera une semaine en août.

-       Oh ! Je ne sais pas. C'est tentant mais ça me fait un peu peur !
-       Tu n'as rien à craindre. C'est très festif et tu n'es obligée à rien. Et tu seras avec nous.

Je me rappelle cette conversation avec mes amis Aurélie et Fabien en mai dernier lors d'une de leurs soirées coquines. Et aujourd'hui, après avoir longuement hésité, je m'apprête à sonner à la porte de l'appartement qu'ils ont loué pour l'occasion.
Moi, toujours novice dans ce monde plein de volupté, timide, même si depuis quelques mois et grâce à de belles rencontres j'ai appris à aimer mon corps, à l'apprivoiser et à m'en servir pour mon plaisir. Et celui des autres.

Qui aurait pu imaginer que je me retrouverai ici un jour, dans ce lieu si prisé des libertins ?
J'aurai perdu mon pari haut la main si on avait misé sur le changement radical opéré en moi depuis ma séparation. La chrysalide s'est transformée en papillon : prude, pudique,  ultra timide, je suis devenue féminine, sexy et épanouie. Je me sens enfin femme !

Et il serait temps ! Je peux d'ailleurs dire aujourd'hui avec certitude que l'adage qui veut que la quarantaine soit le plus bel âge pour une femme est tout ce qu'il y a de plus vrai !

Mais trêve de rêverie, il est temps de retrouver mes hôtes.

Aurélie m'ouvre la porte dans une tenue ultra sexy : micro jupe noire à volants, soutien-gorge rouge en dentelle, escarpins noirs au talon vertigineux ! Elle est superbe.

-       Te voilà ! me dit-elle en me serrant dans ses bras. Fabien, Valérie est arrivée, sors le champagne !

Son mari arrive, uniquement vêtu d'un jean moulant. Son torse musclé est déjà bien bronzé et ils affichent tous deux une mine resplendissante.
J'embrasse Fabien et il part chercher les bulles.

-       On est super contents que tu sois là pour le week-end. On te promet de passer de très bons moments, me lance-t-il un léger sourire en coin.
-       Oh je n'en doute pas ! Une fois mon appréhension passée, je pense que j'arriverai à me lâcher. J'ai hâte de fêter mon anniversaire demain !
-       C'est sûr que tu vas te lâcher ma belle. On te connaît  maintenant miss Timide : une fois en confiance, tu es une vrai furie ! me lâche Aurélie en trinquant avec moi. A ta première au Cap ! Demain, on a prévu une soirée dans un chouette club pour ton anniversaire. Tu peux t'installer dans la chambre à droite de la salle de bains. Et surtout, fais comme chez toi !

En déballant mes affaires, j'imagine comment ces deux jours vont se dérouler : plage naturiste, shopping, clubs. Même si j'appréhende beaucoup, j'ai hâte de me lancer dans l'aventure.

Nous allons déjeuner dans un restaurant très sympathique, en terrasse et à l'ombre car le soleil tape déjà très fort ! Pendant que nous dégustons un succulent plateau de fruits de mer, mes amis me racontent leurs dernières aventures. Leur chaud récit me donne des frissons...

-       Allez zou ! A la plage, il fait trop chaud, allons nous rafraîchir ! Tu te sens prête ? m'interroge Aurélie (elle sait que c'est ma première fois sur une plage naturiste...)
-       Prête ! Un peu le trac, mais ça va aller.

En nous dirigeant vers la fameuse plage, je découvre enfin cet univers glamour dont on m'a tant parlé. Les femmes sont plus sexy les unes que les autres, divinement dévêtues... Et les hommes ne sont pas en reste : bronzés, musclés, très «mâles».

Curieusement, je me sens à l'aise ici : personne n'est là pour me juger. Tout le monde est logé à la même enseigne et de sublimes beautés côtoient des femmes plus ordinaires, rondes, petites, maigres, dans une joyeuse bonne humeur. La sexy attitude est reine. Un pur bonheur !

La plage est déjà bondée mais nous trouvons une petite place. Aurélie et Fabien, respectueux du fait que c'est ma première fois, m'ont menée sur la partie non libertine de la plage : ici pas d'exhibitions ni de sexe, tout ça est réservé à la fameuse «Baie des Cochons». Je ne sais pas si j'aurai le courage (ni le temps) d'y faire un tour plus tard.

C'est donc entièrement nue que je m'installe sous mon parasol. Ma peau laiteuse est un vrai contraste parmi tous ces corps si mates. Mais peu importe, mes tatouages sont précieux et le soleil n'est pas compatible avec.
Je remarque quelques regards appréciateurs. J'aime ces regards... Ils me rassurent sur mon sex-appeal.

Après deux bonnes heures de bronzette et quelques baignades rafraîchissantes, Aurélie et Fabien m'abandonnent pour une sieste que j'imagine crapuleuse. Je profite de ce superbe temps pour bouquiner.

-       Tu es bien la dernière personne que je m'attendais à voir ici !

Cette voix... Je la reconnaîtrais entre toutes. Je suis tétanisée... J'essaie tant que je peux de camoufler mon corps nu... Je ne sais pas du tout comment réagir.

-       Pas la peine de te cacher, je connais ton corps par cœur ma jolie, tu sais ?
-       Yann... Salut... dis-je d'une toute petite voix en levant les yeux vers lui.
-       Tu es toujours aussi belle.
Et lui est toujours aussi magnifique. Comment pourrai-je oublier ce regard si bleu, pénétrant, cette voix grave, et ce corps... Il est tellement... animal.
-       Merci. Je suis un peu étonnée que tu sois là, Tu es venu avec ta femme ?
-       Oui. On essaie de recoller les morceaux ; pour l'instant ça se passe plutôt bien. Et toi ? Aurélie et Fabien m'ont dit qu'une de leurs amies venait passer le week-end avec eux. C'est donc toi ?
-       Oui... Ils me l'ont gentiment proposé, j'étais curieuse. Et me voici ! Je suis contente de savoir que ton couple va mieux. Sincèrement.

Yann et moi c'est une longue histoire. Je l'ai rencontré l'année dernière, une rencontre coquine qui s'est transformée très vite en une relation particulière... Il est marié, et lorsque nous avons discuté la première fois, il m'a expliqué que son couple battait de l'aile depuis longtemps. Je ne cautionne pas la trahison. Mais je dois avouer que la première fois que je l'ai vu, j'ai complètement craqué... Et nous avons vécu une belle histoire de 7 mois, entre passion et haine, J'ai rapidement été accro, le sexe avec lui est... intense. Je me suis découverte à ses côtés. Il est devenu mon Maître, m'a fait entrer dans le monde de la soumission. Mais son couple, et surtout son travail faisant qu'il n'avait pas beaucoup de temps à me consacrer, j'ai fini par le quitter. Cette histoire ne nous menait nul part et je souffrais beaucoup trop de son absence.

C'est la première fois que je le revoyais. J'ai mis du temps à tirer un trait sur cette relation. Mais le revoir dans ce contexte particulier me rappelait combien nos corps et nos envies étaient compatibles...

La sonnerie d'alarme s'est mise à retentir : « Fais attention, ne replonge pas, tu as assez souffert comme ça... ».

-       Je peux m’asseoir  ?
-       Si tu promets de garder tes mains où elles sont,
-       Je ne fais jamais de promesses tu sais bien... me répond-il, tout sourire, en s'asseyant près de moi.
Je sens la chaleur de son corps, son odeur et son regard qui me transperce quand il pose les yeux sur moi. Il faut que j'aille prendre une douche froide... Il y a urgence.
-       Alors tes impressions sur le Cap, tu aimes ?
-       Je suis arrivée ce matin, je n'ai pas encore pu m'imprégner de l'ambiance mais pour ce que j'en ai vu c'est chouette oui ! Ta femme n'est pas avec toi ?
-       Elle me rejoint plus tard. Tu vas forcément la rencontrer. On a une soirée prévue demain soir, je pense que tu seras des nôtres ?
-       Oui... pour mon anniversaire.
-       Ah oui ? Ça promet d'être chaud !
-       Non. Rien de chaud entre nous, c'est terminé Yann.
-       En es-tu bien certaine ?

Je préfère ne pas répondre. Je ne sais pas mentir et il le sait pertinemment.

Lorsqu'il pose sa main dans le bas de mon dos, mon cœur fait un bond. Mon ventre s'enflamme aussitôt. C'est l'effet qu'il m'a toujours fait.
Sa main remonte vers ma nuque, la serre légèrement. Je n'arrive pas à faire un geste. Je suis incapable de l'arrêter. Il se place derrière moi, ses jambes enserrant les miennes. Je sens son torse contre mon dos, son souffle dans mon cou. Son corps nu, son désir brûlant. Ses mains s'aventurent sur mon ventre. Que c'est bon de les sentir ! Elles sont  si sûres d'elles. Il sait comment faire réagir mon corps, à mon plus grand malheur. Sa bouche s'insinue dans mon cou. Je gémis doucement... Il connaît mon point sensible. Une légère morsure me fait crier. Un doux baiser vient l'apaiser avant que ses dents ne s'enfoncent plus profondément dans ma chair. Que j'aime cette sensation ! Lui appartenir. Mon ventre est brûlant.

-       Mmmm ce corps... C'est toujours un plaisir de le sentir réagir sous mes mains... J'ai terriblement envie de toi. Tu m'as manqué... Je rêve de te voir cambrée, voir ton cul offert, sentir ta bouche m'avaler...

Mon Dieu... ses mots m'ont toujours fait de l'effet. Mon sexe est déjà trempé. Son emprise sur moi est difficilement contrôlable. Il faut que je réagisse avant de signer ma perte...

-       Arrête ! Tu n'as pas le droit de me faire ça.
-       J'en ai trop envie...
-       Non ! Laisse moi. Tu m'as assez fait souffrir,
-       Ah oui ? Ce n'est pas ce que ton corps me dit.
-       Peu importe ce qu'il dit. Respecte mon choix s'il te plaît. En plus les gens commencent à nous regarder, on est pas sur la Baie des Cochons.
-       C'est vrai, excuse-moi... Je suis désolé.

Ses mains se retirent de mon corps à mon grand regret. Cet homme me fait perdre la tête.
Je me lève difficilement, ramasse mes affaires et m'en vais sans un regard pour lui, mon cœur battant la chamade, en colère contre moi-même, désemparée...
J'essaie de retrouver mon calme avant de réintégrer l'appartement, mais je suis complètement chamboulée par cette rencontre. Moi qui pensais en avoir fini avec lui, je me retrouve le corps en feu. Pourquoi faut-il qu'il soit venu aussi ?

-       Coucou, je suis rentrée !
-       Hey ! Tout va bien ? me demande Aurélie, voyant ma mine décomposée.
-       Ça va, je crois  que j'ai un peu abusé du soleil... Je vais me reposer si ça ne vous dérange pas.
-       Non pas de problème, il faut que tu sois en forme, ce soir on sort !
-       Oh ? Et où va-t-on ?
-       Un balnéo club très sympa. Sauna, hammam, jacuzzi. Et plus si affinités...
-       D'accord. A tout à l'heure.
-       Repose-toi bien ma belle.

J'espère que Yann ne sera pas de la partie ce soir. Il me faut un peu de temps pour digérer. Je n'arrive pas à dormir, j'ai trop de choses en tête. J'ai définitivement envie de lui. Une envie irrépressible.
Je finis par m'endormir mais mon sommeil est peuplé de visions érotiques. Je m'y soumets à Yann, comme avant, sans retenue, en toute confiance. Mon corps et mon esprit lui appartiennent totalement. Fessées, liens, cravache... Tout ça me revient comme un boomerang et un puissant orgasme finit par me réveiller, complètement en transe, trempée de la tête aux pieds.

Je vais prendre une douche et me préparer pour ce soir. Je revêts une micro-jupe en cuir, un haut sexy en dentelle noir et enfile de belles bottes à talons aiguilles. Pas de sous-vêtements : je ne serai pas la seule à ne pas en porter.

Aurélie et Fabien sont déjà prêts, eux aussi sur leur 31 : robe courte pour elle, dont la couleur immaculée fait ressortir le bronzage, costume noir et chemise blanche pour lui.

-       Coucou ! Me revoilà !
-       Bien dormi ? Tu es super sexy dis donc !
-       Merci. Je peux vous retourner le compliment.
-       Tu es prête ? Alors direction l'Histoire d'Ô. Peut être que le couple d'amis dont on t'a parlé, Alice et Yann, nous rejoint.

L'angoisse me prend à l'idée de revoir Yann. Je ne suis pas du tout prête. Je ne sais pas non plus comment me comporter face à sa femme, qui n'est bien entendu au courant de rien.
Finalement, je passe une excellente soirée ! Le club est vraiment top et offre des infrastructures tant faites pour la détente que pour le plaisir charnel. Je profite de tout : sauna, hammam, jacuzzi. Et je fais même une rencontre plutôt... chaude.

Nous sommes quelques personnes à nous détendre dans le jacuzzi. Je suis à côté d'un bel homme brun et musclé. Après un échange de sourires, sans doute le signal d'une acceptation, il commence à me caresser sous l'eau. Une sensation particulière et très agréable que je ne connaissais pas encore.

Je ne tarde pas à être excitée et je ne suis pas la seule... Son membre dur se colle à mes fesses et y imprime un mouvement de va-et-vient absolument tentant...
Nous ne tardons pas à nous diriger vers l'un des coins câlin prévus à cet effet.
Il est vraiment très beau et bien bâti, à tous les niveaux.
Je vais bien m'amuser.

-       Oh... cette rose est splendide, me dit-il en découvrant la jolie fleur tatouée sur mon pubis. Voyons voir si je peux l'aider à s'ouvrir un peu plus.

Ses baisers sont brûlants. Je sens sa langue s'insinuer avec vigueur dans ma bouche. Mon sexe est trempé et ses doigts y glissent avec une facilité telle qu'il peut en introduire trois en même temps. J'aime les jeux de mains et particulièrement les doigts experts.
Je suis couchée sur le lit, nue, complètement offerte à ce bel étalon. Je vois son sexe tendu pendant qu'il me pénètre de ses doigts et je n'ai qu'une envie : le sentir dans ma bouche.
Je le prends dans mes mains et commence à lécher son gland, avec douceur mais fermeté. Ses gémissements m'incitent à continuer, il a l'air de beaucoup apprécier. Ma langue, plus entreprenante, se glisse le long de sa verge pour la lécher avec  gourmandise. Je l'engloutie ensuite totalement. Sa queue est longue et large et c'est d'abord très doucement que je commence à le sucer, me préparant à l'avaler dans son entier. Je le suce ainsi très longuement, excitée par ses gémissements et ses mouvements de hanche pour s'enfoncer plus profondément entre mes lèvres.
Sentant qu'il va jouir, je m'arrête et il vient s'occuper de mon sexe qui n'attend que ça. Sa langue experte se glisse sur mon clitoris déjà gonflé de désir ; elle tournoie tout autour, s'arrête quelques instants sur lui, sa bouche aspire mon petit bouton pour repartir un peu plus bas et s'insinuer plus en profondeur. Un pur délice.
Je ne tarde pas à sentir venir l'orgasme mais j'ai envie qu'il me pénètre, son sexe est vraiment beaucoup trop tentant.
Je me mets à quatre pattes, lui offrant la plus belle vue de mon anatomie : cambrée, fesses offertes, sexe ouvert et mouillé.
Il me pénètre très doucement et mes gémissements commencent aussitôt à s'intensifier. Que c'est bon... Je le sens aller et venir en moi, me tenant fermement par les hanches, le souffle court et haletant.
Il accélère le rythme et je me mets à l'unisson, ondulant avec lui pour le sentir en moi plus profondément.
Lorsque je sens que son plaisir va arriver, je me caresse, désireuse de jouir en même temps que lui.
L'orgasme arrive alors très vite, très fort. Avec une telle puissance que je crie durant une longue minute sans pouvoir m'arrêter. Majestueux !

-       Merci pour ce très agréable moment, grâce à toi j'ai passé une excellente fin de soirée.
-       Moi aussi, pour une première en club, je suis plutôt gâtée !

Nous nous rhabillons en nous donnant un rapide baiser d'adieu et je me dirige vers le bar à la recherche de mes amis.

C'est là que je vois Yann. Et sa femme...

Elle est très belle : plus grande que moi, plus mince aussi, avec de longs cheveux châtain clair qui ondulent gracieusement dans son dos. Sa robe moulante souligne de  belles courbes, une poitrine opulente et des fesses bien galbées.

-       Valérie, je te présente nos amis Alice et Yann. Alice, Yann, voici Valérie, l'amie dont on vous a parlé.
-       Enchantée Valérie, me fait Alice en m'embrassant.
-       Ravie de te rencontrer Valérie, vraiment ravi.

Lorsqu'il m'embrasse, je sens le parfum de Yann m'envahir, sa bouche insistante sur mes joues, caresse ô combien agréable...

-       Bonsoir, enchantée de faire votre connaissance.

Pour une fois, je réussis à faire comme ci, sans rougir, sans montrer le moindre signe que je connais déjà Yann.

-       Je vois que tu es un peu... échevelée... Ta bouche est aussi bien rouge. Tu as passé du bon temps ? me demande Yann, la mine intriguée et malicieuse (il me connaît si bien...).
-       Oh oui ! J'ai fait une rencontre plutôt.... très agréable ! Je vais d'ailleurs vous laisser, toutes ces émotions aujourd'hui m'ont lessivée ! On se voit à l'appart, dis-je à Aurélie et Fabien. Bonne fin de soirée à vous et à demain !
-       Quel dommage... A demain Valérie.

Leur lançant un petit baiser de la main, je pars aussi vite que je peux, ma relative confiance en moi fondant à vue d’œil. Je n'ai aucune envie de passer du temps avec Yann ce soir. La nuit portant conseil, il me faut réfléchir à l'attitude à adopter demain soir si je ne veux pas flancher devant lui...

-       Joyeux anniversaire Valérie !!

C'est en fanfare qu'Aurélie et Fabien me réveillent ce samedi matin. C'est ma journée aujourd'hui et j'ai bien l'intention d'en profiter, surtout ce soir !

-       Merci !! Vous êtes adorables tous les deux !
-       Tu es la reine aujourd'hui. Aprem mousse et ce soir on t'emmène au célèbre Glamour ! Tu es notre invitée, fais-toi plaisir !
-       Merci, vraiment !! J'ai hâte d'être ce soir, je compte bien m'amuser un maximum ! Par contre, je préfère aller à la plage cet après-midi, histoire de ne pas trop me fatiguer, je veux être en forme pour ma soirée !
-       Pas de problème. On ira à la plage alors. Les mousses party on connaît déjà ! Allez debout, le p'tit déj t'attend.

Le temps est parfait pour petit-déjeuner en terrasse. Mes amis ont tout prévu : petits pains au chocolat, croissants, jus de fruit, café, fruits frais et même un joli bouquet de fleurs à mon intention. Ce week-end est parfait !
Enfin... presque. Mais j'y penserai plus tard.

Après nous êtres restaurés, Aurélie et moi partons faire un peu de shopping entre filles. Fabien reste pour ranger l'appart. Partage des tâches oblige.

Je trouve une superbe robe pour ma soirée d'anniversaire : courte évidemment, rouge vif, en dentelle et ouverte dans le dos. Mes tatouages seront joliment mis en valeur ce soir. Aurélie elle sera en noir : combi-short en cuir diablement sexy.
Fabien nous rejoint au resto pour le déjeuner, et comme prévu, nous allons à la plage avec un seul but : baignades et farniente.

Je profite de ces moments de calme pour réfléchir à mon attitude face à Yann ce soir... Je n'ai pas envie que ma fête soit gâchée, mais je ne veux pas non plus tomber dans ses bras, et ça s'annonce difficile. Terriblement difficile. Je l'ai encore trop dans la peau et je n'ai qu'une envie : qu'il me fasse subir ces tourments que j'aime tant. Mais pour m'avoir tant fait souffrir, il mérite une bonne leçon. Et l'idée de cette punition (les rôles s'inversent pour une fois) m’apparaît très clairement : je ferai l'amour ce soir avec sa femme. Et seulement avec elle.
J'imagine déjà la terrible frustration qui sera sienne... Il me faut juste tenir bon, ne pas craquer ; et du courage, il va m'en falloir beaucoup !

La soirée débute par un repas très sympathique et simple au Glamour Café. J'y bois mon premier (et pas dernier) Mojito. Mmmmm j'adore ça ! Nous sommes donc 5 : Aurélie, Fabien, moi-même, Yann et son épouse Alice. Nous sommes tous très élégants et sexy, Alice en blanc et les hommes en costume noir et chemise blanche. Yann est bien sûr magnétique et mes yeux ont du mal à ne pas se poser ailleurs que sur lui. Mon alarme résonne sans cesse dans ma tête. Il faut que je me calme au risque de ne pas profiter pleinement de cette fête.
Le repas terminé nous nous dirigeons vers le Glamour. Sa réputation est vraiment méritée : très beau club, immense, avec tout ce qu'il faut : discothèque, coins câlins, bar... Le rêve de tout libertin qui se respecte.

Nous buvons quelques verres et décidons de nous lancer sur la piste de danse. Je me tiens la plus éloignée possible de Yann mais tente une approche discrète d'Alice. Je n'ai pas beaucoup d'expérience avec les femmes, mais ce soir je vais oser ! La vengeance est, dit-on, un plat qui se mange froid. La mienne sera... torride !

Je profite d'un morceau latino pour me coller à elle, d'abord sagement, et la voyant réceptive, de plus en plus chaudement. Elle est vraiment belle, sexy et attirante. Yann nous jette des petits coups d'oeil, l'air à la fois amusé et intrigué.

Après quelques danses collé-serré, Alice me propose de descendre, me demandant si Yann peut nous accompagner.

-       Je veux bien qu'il nous accompagne, mais à une condition : seulement pour regarder. J'ai envie d'avoir une vraie expérience féminine, pas d'homme ce soir... Si ça te convient bien sûr ?
-       Oh oui ça me va tout à fait !

Yann m'avait dit que sa femme aimait beaucoup la gente féminine. Parfait !

Pendant que nous nous dirigeons vers l'espace réservé aux trios, Yann, juste derrière moi me glisse à l'oreille :

-       C'est pas cool du tout ce que tu me fais là... J'ai terriblement envie de te baiser !
-       C'est le but mon cher.

Commence alors un pur moment d'extase. Alice a un corps magnifique, une peau douce, des seins superbes ! Nous nous caressons d'abord timidement et la fougue s'empare de nous. Experte, elle sait parfaitement comment me faire gémir de plaisir : ses mains parcourent mon corps avec douceur, sa bouche s'insinue dans les moindres recoins de mon corps... Mes seins sont tendus et mon sexe n'attend que ses lèvres. Ses baisers sont doux et fermes à la fois, sa langue s'enroule autour de la mienne pendant que sa main s'active entre mes jambes. C'est divin. Nous nous plaçons en 69 et le plaisir monte crescendo : sa langue lèche mon clitoris gonflé de désir pendant que ses doigts pénètrent mon intimité. Je m'applique moi-même à savourer son sexe offert et trempé, c'est vraiment très bon... Je jette de temps à autre un coup d'oeil à Yann qui est visiblement très excité. Il me regarde donner du plaisir à sa femme d'un œil brillant et la bosse dans son pantalon témoigne de l'effet que ça lui fait.
Nous nous léchons longuement, savamment, jusqu'à ce que l'orgasme arrive ; et c'est dans un gémissement mutuel puissant que nous jouissons.

-       Oh merci pour ce beau cadeau d'anniversaire, j'ai beaucoup apprécié !
-       Avec plaisir ma belle. On recommence d'ailleurs quand tu veux ! Je vais prendre une douche, tu m'as fait transpirer !
Alice se rhabille et sors. Je me retrouve seule avec Yann.
-       Et bien, quel spectacle ! J'avoue que ça m'a beaucoup excité, te voir avec une femme... la mienne en plus... C'était vraiment bandant !
-       Merci. Mais le spectacle est terminé.
-       Ah oui ? me fait-il la voix rauque en s'approchant de moi.

Je suis encore nue, en sueur. Il me prend par la nuque, fermement, et plonge sa langue dans ma bouche. Oh... j'avais oublié comme ses baisers me font de l'effet... C'est  terriblement sauvage, sa langue s'enfonce profondément, vient chercher la mienne, c'est bestial !
Ma résistance cède très vite, impossible de lutter.
Ses mains parcourent mon corps, ses doigts me griffent, ses dents me mordent. Toutes ses sensations me font tourner la tête et mon excitation est à son comble.
Me tenant fermement les mains dans le dos, il fouille mon sexe de ses doigts. Je sens sa respiration haletante, son regard perçant, hypnotique.

-       Ma petite Salope. Si tu savais comme j'ai envie de te baiser... Baiser ta bouche, m'enfoncer dans ta chatte... Tu es à moi, tu n'as pas oublié ?

Ses mots crus me font toujours de l'effet. Son emprise sur moi est totale, je n'ai qu'une envie : être son jouet.

-       A genoux ma Salope ! Tu vas me sucer comme j'aime.

Obéissante, je m'agenouille, dégrafe son pantalon et prends son sexe tendu et gonflé dans ma bouche. Nul besoin de le lécher longuement, ce que Yann aime c'est la profondeur : je l'avale donc doucement mais fermement, enfonçant son sexe le plus loin possible dans ma gorge. Ses gémissements me montrent que cette caresse fait son effet.

-       Tu ne sors pas ma queue de ta bouche tant que je ne ne t'y autorise pas.

Je le suce ainsi longuement et profondément. Ses hanches impriment un mouvement de va-et-vient pour forcer ma bouche à s'ouvrir encore plus, à engloutir son sexe jusqu'à la garde. Je hoquette, mes yeux sont mouillés, la bave coule de ma bouche. Mais c'est ce que Yann aime et ça m'excite de le savoir.

-       Stop... Je suis trop excité. Ça fait trop longtemps que je ne t'ai pas vue et je vais bientôt jouir, je peux plus attendre... Mets-toi à quatre pattes, montre moi ton cul, je te veux bien ouverte, offerte, mienne.

Et c'est cambrée au maximum qu'il s'enfonce en moi et me prend sauvagement ! Que c'est bon de le sentir. En même temps qu'il va et vient, il me claque durement les fesses avec ses mains jusqu'à les faire rougir. Je gémis de plus en plus, son sexe s’insère si profondément en moi que j'ai l'impression que nous ne faisons qu'un.

-       J'aime t'entendre et te voir comme ça ma Salope... Tu es tellement bandante. Tu vas me rendre fou ! Je vais te remplir la bouche, gémit-il en se retirant rapidement.

Son sexe vient alors à la rencontre de ma bouche et c'est dans un orgasme puissant que j'accueille sa semence entre mes lèvres. Puissant, libérateur, fulgurant.

-       Joyeux anniversaire ma Salope.

Je repars le lendemain pleinement satisfaite de ce premier week-end dans l'univers de la luxure et de la débauche. Mais pleine de doutes... Que va-t-il advenir de Yann et moi ? Seul l'avenir  le dira...